AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aslinn: Régente de l'île.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Aslinn: Régente de l'île.    Lun 1 Aoû - 21:35

ASLINN





Nom : Inconnu

Prénom : Aslinn

Surnom : Aucun à sa connaissance.


Sexe : Féminin


Âge : 28 ans

Taille : 1m65


Monde d'Origine: Terre, grande-bretagne.

Race : Humaine, sorcière.


Orientation sexuelle : Bisexuelle


Description physique :
Le châtain de ses cheveux épouse les courbes du vent. D'éblouissants reflets cuivrés dévalent la pente de sa chevelure et se dévoilent sous les rayons éparses du soleil. Là, sous la lumière, on pourrait la croire rousse. Le flamboyant entoure son visage fin. Ses yeux ambrés captent votre attention et vous hypnotisent. Le mordoré vous envoûte et il est difficile de résister à leur appel. Les pommettes rondes, un nez fin et un sourire charmant. Voilà le doux visage d'Aslinn. Sa beauté est indéniable. Le corps élancé, les bras fins et les jambes musclées. Pour autant, ses courbes sont gourmandes. Sa poitrine est surprenante de générosité, ronde et ferme. Son fessier rebondit laisse libre cours à tout les fantasmes. Les formes callipyges de cette femme ne laissent personne indifférent.


Personnalité :
Douce et agréable, Aslinn est une personne bien élevée. Elle est à l'écoute et peut se montrer maternante et bienveillante envers ses habitants. Toutefois, comme tout un chacun, elle a son caractère et ses dérives. Il faut dire qu'autant de pouvoir et de responsabilité peut rendre un brin orgueilleuse et impatiente. Depuis quelques temps, Aslinn se montre taquine et joue des tours à certains habitants. La plupart du temps, elle cherchera à vous séduire, quitte à user de la magie pour arriver à ses fins. Le plus important pour elle est son plaisir personnel, charnel. Curieuse de nature, elle n'a pas facilement froid aux yeux et aime repousser ses limites. En définitive, souriante et avenante, elle n'en reste pas moins imprévisible, taquine et égoïste. Le mieux pour vous serez de vous plier à ses désirs pour éviter son courroux.


CV: domaines de compétences et de connaissances:
Inutile d'énumérer ses connaissances en magie, druidisme et culture celtique. L'important est de comprendre que cet univers répond aux désirs de la Sorcière. Elle peut le façonner comme bon lui semble et ses pouvoirs, en ce lieu, semblent sans limites. Tout ce qu'elle désire, tout ce qu'elle convoite, tout ce qu'elle imagine, peut prendre forme et vie devant elle. Les landes lui répondent et lui obéissent comme un rêve se pli à la volonté de son propriétaire. Attention lorsqu'elle fait ça frimousse friponne et qu'elle agite le bout de son nez, ou claque ses doigts...car ce n'est pas toujours une sorcière bien-aimée.


Histoire
Aslinn est de naissance Irlandaise. Elle fut capturée par les Teipeanans alors qu'elle n'avait que douze ans. En effet, le nord de la France avait pour habitude de subir les raids incessants des vikings qui venaient piller leurs richesses et violer leurs femmes. Dans un désir de vengeance, les Teipeanans décidèrent de mener un raid à l'encontre des vikings. Bien sûr, fidèles à leur réputation de bons guerriers et de bons navigateurs, ils se trompèrent d'île et de responsables. C'est donc le sol des côtés Irlandaises que foulèrent du pied les Teipeanans. Ils marchèrent plusieurs lieues avant de tomber sur un petit village de pêcheurs. Arme au poing, ils menacèrent les habitants de tout brûler et tout piller s'ils ne leur donnaient pas leur plus grandes richesses et leur plus belle femme. D'abord apeurés par l'arrivée de ces guerriers étrangers, les habitants comprirent vite qu'ils avaient à faire à une belle bande de branquignoles. Ils donnèrent au Teipeanans de grands filets de pêche, prétextant qu'il s'agissait là de leur plus grande richesse car cela leur permettaient de se nourrir à leur faim. Les Teipeanans se firent plus menaçant, réclamant plus que de simple filets. La plus belle femme, ils la voulaient. Les habitants décidèrent de duper une fois de plus ces valeureux guerriers. Ils poussèrent devant eu une jeune enfant d'à peine douze printemps. Aslinn, orpheline depuis qu'une étrange maladie avait emporté sa famille, se tenait devant eux, terrorisée. Les pêcheurs ne l'aimaient pas et étaient très heureux de s'en débarrasser. Cette enfant était possédée par le Démon. Une sale sorcière dont certains pensaient même qu'elle était la seule responsable de la mort de sa famille. Ni une, ni deux, la voilà embarquée dans la bicoque des Teipeanans. Aslinn pleura tout le long de trajet, triste de quitter les landes de son enfance...

***


Les années passèrent et Aslinn fut de nouveau traitée comme une paria. Les Teipeanans ne regardaient pas ses particularités d'un bon œil. Dès ses 14 ans, elle fut mise en marge du village, dans une vielle cabane en bois. Au début, Aslinn fut heureuse de pouvoir obtenir un semblant d'indépendance et d'autonomie. Elle ne souffrait pas particulièrement de la solitude, préférant se concentrer sur la maîtrise de sa magie, de son art, comme elle le disait. Avec l'expérience, elle put même utiliser ses dons pour aménager confortablement la vieille cabane. Malheureusement, les Teipeanans ne souhaitaient pas la laisser vivre en paix sa vie solitaire. Ils avaient demandé la plus belle femme des pêcheurs, ce n'était pas pour lui compter fleurette. Malgré la peur qu'elle pouvait susciter chez certain, sa beauté naturelle et gourmande commença à se dévoiler. A son seizième printemps, les jeunes hommes du village commencèrent à venir lui rendre visite, à tour de rôle et sans invitation...Elle pleura toute les larmes de son corps la première fois. Puis, les nuits passèrent et elle finit par ne plus rien ressentir. Les années passèrent et elle fini par avoir une place bien à elle dans la hiérarchie du village. Aslinn la chaman du village, pute à ses heures perdues...

***

Lorsque les Teipeanans lui demandèrent son aide pour partir à la guerre, Aslinn eut un sourire malfaisant sur les lèvres. Ces idiots voulaient redorer leur blason, laver leur honneur, se faire un nom dans le monde, et ils venaient la voir elle? Leur petite chose maltraitée? Aslinn accepta de les aider. Non pas qu'ils réussirent à éveiller en elle une once de pitié, mais elle se dit que si les Teipeanans partaient au front, elle avait tout à gagner. Soit ils mouraient tous et elle serait libre, soit ils monteraient en grade dans le monde et elle deviendrait leur bienfaitrice et serait vénérée.

***

Des paroles chantés et marmonnées dans une langue inconnue, sifflantes et ondulantes comme le corps souple d'un serpent. Les mains tendues vers le ciel, Aslinn était là, seulement vêtue d'un linge blanc et fin, au beau milieu d'une prairie. Les cheuveux flamboyant sous les derniers rayons du soleil couchant. Les yeux mis-clos, les lèvres entre-ouvertes, Aslinn l'invoque. Le Dadga, le seigneur des cieux, le dieu bon. Sa prière est simple, elle s'offre en offrande en échange de plus de puissance, de liberté et de pouvoir. Après quelques minutes durant lesquelles Aslinn douta de sa capacité à pouvoir le faire venir à elle, le Dieu Dadga apparut devant elle. Il était grand et impressionnant de prestance et de charisme. Il se présenta à elle tel un guerrier légendaire. Une hache à la mains, les cheveux clairs paraient de deux grandes tresses. Le Dagda portait une sorte de kilt très court qui ne permettait pas de douter de sa virilité. Là, dans la prairie, il la fit sienne. Aslinn n'avait jamais ressentit cela auparavant. Un plaisir si intense quelle se sentait presque quitter son corps et monter vers les cieux avec lui.

" Puis ce plaisir envahit mes sens...Capturant l'essence même de mes pouvoirs...
Mêlant sa puissance créatrice à mon cœur épanouit, le Dadga libéra mon esprit de ses limites charnelles...
L'espace d'un instant...J'étais Dieu.
Au-delà de mon esprit...par-delà le temps et l'espace...les Landes prenaient vie au rythme de notre fougue passionnée. "

La suite, vous la connaissez. A son réveil, son merveilleux amant n'était plus là. Cependant, il ne s'était pas moqué d'elle et avait répondu positivement à sa prière, mais pas comme Aslinn l'avait imaginé, non, mieux encore. Elle était devenue l'heureuse propriétaire d'un univers parallèle, une île aux parfums et aux couleurs des landes de son enfance. Unique maîtresse de ce territoire, elle était enfin libre, respectée et puissante. Et les Teipeanans? Qui se soucis d'eux sincèrement?


HRP

Code Règlement: Je suis le règlement! (1825)


Comment avez-vous connu le forum?: Je suis la fondatrice Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aslinn: Régente de l'île.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le journal d'Aslinn.
» musique celtique
» Quand une Ménade s'en revient. | Iseult
» De l'aide pour une pas douée? ^^' [Terminé]
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Landes D'Aslinn  :: Les Coulisses d'Aslinn :: Fiches Validées-
Sauter vers: