AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katsu Yuuretsu

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 22


MessageSujet: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   Jeu 1 Sep - 14:24

Yuuretsu Katsu





Nom : Yuuretsu

Prénom : Katsu

Surnom : La dame aux mille talents


Sexe : Féminin


Âge : 25 ans

Taille : 1,66 cm


Monde d'Origine: Le Japon du XIXe siècle ; quartier de Ponto-Cho, Kyoto

Race : Humaine


Orientation sexuelle : Bisexuelle


Description physique :
Si le Geishas sont maîtresses des arts traditionnels et de l'élégance réservée, nombreuses sont celles connues pour leur incroyable beauté. Si je suis atatori, l'héritière de l'okiya, c'est bien grâce à ma popularité au sein de Ponto-Cho... qui est toute justifiée.
Chez nous, la pureté se mesure au pâle de la peau, que j'ai laiteuse, souvent rehaussée d'un voile de poudre blanche. Mes cheveux noirs d'encre sont relevés dans le chignon traditionnels, décoré de peignes fleuris, de perles d'argent, d'épingles. A l'arrière de ma coiffure, je porte le ruban blanc, symbole de la virginité perdue et de la féminité trouvée... Une fois libérés, mes cheveux chutent sous mes reins dans une cascade sombre, dévoilant un côté plus... sauvage de ma personnalité.
Sous le maquillage traditionnel, aux lèvres rouges, aux yeux soulignés et aux dents noircies, mon visage arbore des traits matures, entre les lèvres pleines, le petit nez droit, et les yeux en amande. J'ai, cependant, une mine moins ronde que la plupart des autres japonaises, peut être un lien à la goutte de sang occidental qui coule dans mes veines...

Vêtue selon les kimonos propres aux Geishas, j'aime à choisir la plus belle des soie. En été, je porte le ro, léger et volubile, cousu de fleurs et d'arabesques. Le plus souvent bleu, rose ou vert tendre, il prend de sa douceur aux vents estivaux, de sa luminosité au soleil du midi. L'automne, l'hitoe, légèrement plus couvrant, est serti de couleurs chaudes et apaisées, dignes des plus beaux arbres qui revêtissent leur parure. Brun, orange, rouge... les dessins sont quant à eux, argentés. Enfin, l'hiver, ma saison préférée, est réchauffée par l'awase. Les couleurs sont vives, les décorations dorées. Et au col, une épaisse fourrure pour couvrir mon cou...

Elegance, douceur, tradition.


Personnalité :
Quel genre de dame puis-je bien être pour être passée de la respectable geisha de Ponto-Cho, à la non moins respectable geisha des Landes ? Laissez moi donc me présenter à vous...
Si j'ai été vendue jeune à l'okiya, j'ai néanmoins rapidement adopté l'élégance sage propre aux femmes de mon rang. D'enfant rebelle et sauvage, je suis devenue dame distinguée au sourire d'une douceur semblable à celle de l'épousée. A ce rôle délicat où je tiens lieu de douce distraction pour ces messieurs, j'ai trouvé ma place. La mesure et la sensualité dans chaque geste me rendent maîtresse d'un art difficilement accessible. J'aime à émouvoir le coeur de mes clients en leur offrant la vue de mon poignet lorsque je verse le thé, celle de ma nuque en dernière offrande quand je quitte la pièce. Etre geisha a forgé mon caractère, m'a rendue indépendante et fière. Main de fer dans un gant de velours, cependant, puisque c'est mon calme et mes talents qui sont appréciés.
Malgré un plongeon dans ce monde parallèle que forment les Landes, je n'ai perdu ni mon amour des traditions japonaises, ni même mon désir de les faire apprécier autour d'une cérémonie de thé. Seulement, la nature dévergondée de ces terres m'a ouverte à une autre passion, jusque là honteuse et soigneusement dissimulée; il semblerait que mon coeur et mon corps aient une rude affection pour une certaine sexualité. Attention, cependant, je n'offre point mes services sur ce point là. Mes charmes sensuels n'appartiennent qu'aux amants qui savent me séduire. Et à ceux là, je n'ai nulle hésitation à me montrer tantôt dominante, tantôt obéissante, passionnée où mesurée...


CV: domaines de compétences et de connaissances:

- Maîtrise inégalable de l'art du thé
- Maîtrise inégalable de l'art de la danse
- Maîtrise inégalable de l'art du shamisen
- Maîtrise inégalable de l'art gastronomique
- Maîtrise inégalable de l'art du bondage


Histoire

"N'ai pas peur, Hina !"

Je regarde derrière moi, la rassurante silhouette maternelle. Son regard doux et bienveillant ne me lâche pas, comme si elle est réellement convaincue que me vendre à cet homme est une bonne idée. Celui-ci m'attrape sous les bras, me soulève pour me déposer à ses côtés, dans la charrette. l'une de mes sandales est restée plantée dans la boue, j'ai un pied nu... mais je ne dis rien. Un dernier petit regard par-dessus mon épaule... elle est si maigre, minuscule forme sombre, tenant à bout de bras une petite chandelle, seule source de lumière dans la nuit sombre. Je sais que je ne la reverrais pas.


"Elle est maigre. Ses traits sont trop secs, elle fait plus que son âge. Tu es sûre qu'elle a 8 ans ?"

L'homme hoche la tête, frénétiquement, à chaque question posée. Il tient entre ses mains un vieux chapeau mou, qu'il malaxe, nerveusement. la femme devant moi doit bien avoir dans les 150 ans, plus fripée qu'une vieille pomme, un kimono sombre attaché à ses fines épaules.

"... je la prend. Si elle garde ces traits là, adulte, elle sera appréciée. Sinon..."


Elle me donne une petite tape au creux du dos, du bord de son éventail. Je me redresse brutalement, la regarde dans les yeux. Elle me rend mon regard, froidement. Cependant, je n'ai pas la moindre crainte. Sous la dureté de ses iris noir de jais, je peux voir de la bonté. Elle prendra soin de moi.

"Tu t'appelle Katsu, désormais."


J'avance dans la foule, à pas lents et mesurés. A mes côtés, Satsuko, la maiko que j'ai pris sous mon aile, tiens l'ombrelle au-dessus de ma tête, pour me protéger de la neige délicate qui tombe, cette nuit là. Elle me raccompagne au sein de l'okiya, où nous vivons avec Mère. La soirée fut bonne, nous avons exercé notre art devant quelques hauts fonctionnaires de notre beau pays. Nous sommes, comme toutes les autres délicates jeunes femmes qui parcourent ces rues, la fierté de nos pays. je relève la tête, offre un sourire complice à la jeune maiko, mon unique amie là où la rivalité est la plus forte des relations. Nous venons de la maison la plus célèbre, je suis la geisha la plus appréciée. Je n'ai aucune crainte pour l'avenir, je n'ai aucune crainte pour ma place.


"Aaah, aaah... Satsuko... Aaaaah..."

Je me cambre, lève les yeux vers mon tendre bourreau. La corde presse contre ma poitrine ronde, le noeud coulisse contre la petite boule de nerfs sensible. Elle saisit, d'une main, ma longue chevelure noire et embrasse tendrement mes lèvres. Sans les lâcher, elle s'agenouille face à moi et frôle, du bout des doigts, la partie la plus sensible de mon anatomie. Je me sens basculer dans la puissance d'un orgasme, si cruellement nourri par la délicatesse et les taquineries de mon amie. Mais celui-ci... celui-ci est différent, celui-ci... je me sens quitter mon corps... oh...

"Satsuko !"


"Souhaitez vous goûter un uiro, Sensei ?"

Je lui tend la petite assiette, à deux mains, avec un sourire amical, doux. L'homme me le rend et retient d'une main la manche du kimono gracieusement prêté par ma maison, pour se saisir de la pâtisserie traditionnelle. Je m'agenouille à nouveau à ses côtés et nous reprenons notre discussion.
Voilà 4 ans que j'exerce dans ce nouveau monde, si différent de mon Japon natal. l'okiya a rouvert au sein de cette nouvelle terre. J'en suis la seule attraction, à faire voyager ces clients de tous pays et de toutes époques. Viendrez-vous, vous aussi, découvrir les charmes de la geisha ?



HRP

Code Règlement: 1285


Comment avez-vous connu le forum?: Deuxième compte de Bambam !

[/color][/i]


Dernière édition par Katsu Yuuretsu le Lun 5 Sep - 19:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsu Yuuretsu

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 22


MessageSujet: Re: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   Lun 5 Sep - 18:39

Personne pour m'accueillir ? Mais où va le monde ! En tout cas, j'ai terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neclain Dònnchaidh
Nouveau Riche
Nouveau Riche
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 17/07/2016


MessageSujet: Re: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   Lun 5 Sep - 18:47

Je me craque les doigt et je m'occupe de ça de-suite.

Edit : Bon bah moi, rien a redire. Je suis mouché. J'attends le passage d'nu second membre du staff pour validation ferme et définitive.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fujiko Shuzaku no Orochi
Populace
Populace
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 17/07/2016


MessageSujet: Re: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   Lun 5 Sep - 23:26

Katsu san, je suis charmée Smile

J'aurai aimé vivre à votre époque et vous rencontrer. J'aurai surement été votre obligée.

Croyez en mon sincère désir de vous rencontrer même si je n'ai rien d'une samurai des temps jadis et que je ne suis qu'une femme du 21eme siècle empreinte de culture occidentale.

Quand à vos goûts... Sachez que je les partage...

M'apprendrez vous ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neclain Dònnchaidh
Nouveau Riche
Nouveau Riche
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 17/07/2016


MessageSujet: Re: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   Mar 6 Sep - 15:23

Bon.

On va pas tergiverser. Validée.

Bravo, et bienvenu dans les landes !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Re: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   Mer 12 Oct - 10:59

Désolée pour l'attente, c'est passé entre les mailles du filet.

Je m'en excuse platement. Rien à redire pour ma part non plus. Je te valide de ce pas =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Re: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   Mer 12 Oct - 11:03

Roulement de tambouuuuuuur

Quelle tenue pour l'arrivée???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Re: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   Mer 12 Oct - 11:03

Le membre 'Aslinn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Re: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   Mer 12 Oct - 11:04

2- En tenue sado-masochiste (cuir et compagnie).

Sexy la Jap' !!

Bon jeu à toi sur les landes ma belle =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Katsu, l'élégance à la japonaise. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Landes D'Aslinn  :: Les Coulisses d'Aslinn :: Fiches Validées-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: