AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Tancrède de Castellanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tancrède de Castellanne

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 26/09/2016
Age : 26


MessageSujet: Tancrède de Castellanne    Lun 26 Sep - 22:20

Tancrède de Castellanne




Nom : de Castellanne

Prénom : Tancrède

Surnom : « Le Juste »


Sexe : Homme


Âge : 24 ans

Taille : 1m78


Monde d'Origine: Terre, Royaume de France

Race : Humain, création du Seigneur


Orientation sexuelle : Hétérosexuel / A fait vœux de chasteté



Description physique
Encore jeune homme, Tancrède est un homme de taille moyenne, pas bien épais, mais tout de même endurant et athlétique, la faute à une vie passée à recevoir une éducation martiale et ferme.
Il a le teint mat et bronzé, à force de crapahuter au soleil au milieu du désert... Ou du moins il le faisait à une époque. Lèvres pincées, yeux bruns, sourcils fins et bien dessinés, il a un front large et lisse, n'ayant pas encore eut le temps de vieillir.
Non, Tancrède a l'air d'être un homme tout ce qu'il y a de plus commun. Et c'est bien ce qui va avec son caractère et la manière dont il a été élevé...



Personnalité :
Quatrième enfant d'une fratrie, Tancrède a très vite appris une leçon d'avoir grandit avec un père autoritaire et des grands frères : Fermer sa gueule.
Tancrède est un homme droit, juste, très discret. Non pas qu'il soit un timide timoré facilement influençable, bien au contraire. C'est un roc, un zélé totalement fort de ses convictions. C'est à dire : Que Dieu a créé la Terre, que Jésus est mort pour nos péchés, et que Satan a des façons bien étranges de punir les gens.
Le truc le plus paradoxal, c'est que Tancrède était, du moins dans son monde, quelqu'un de très grégaire. Lorsqu'il patrouillait les routes de Terre-Sainte, il essayait toujours d'être agréable avec les gens, et de s'ouvrir à cette culture Levantine bien étrange qui n'avait rien à voir avec ce qu'il avait connu. Pas sûr que se retrouver dans les landes lui fasse le même effet...



CV: domaines de compétences et de connaissances: 

- Escrime : En tant qu'ancien combattant, Tancrède est entraîné à l'usage de l'épée et des autres armes de la chevalerie. Il n'est pas la plus fine lame au monde, mais il se débrouille très bien.
- Équitation : Autre signe de la chevalerie, Tancrède sait comment monter une bête et la faire galoper à travers n'importe quoi. Il est très bien monté sur sa selle.
- Médecine : Les frères hospitaliers ne passaient pas simplement leur temps à taper sur la tête de musulmans ; Ils s'occupaient également d'entretenir des hôpitaux en Terre-Sainte. Tancrède est donc un expert de la médecine... Mais de la médecine de son temps. Il soigne les lacérations avec des asticots, calme la douleur avec du lait de pavot, et s'occupe des troubles neurologiques en faisant une jolie trépanation à l'aide d'un tournevis géant. C'est très efficace, hein. C'est juste que c'est un peu, bah... Radical.
- Sciences : Comme tous les frères hospitaliers, Tancrède était aussi un apprenti homme de science, sachant lire et écrire, éduqué par des gens plus vieux que lui. Le seul problème, c'est que la science était légèrement limitée à l'époque où il étudiait. Il est persuadé que le soleil tourne autour de la Terre, et n'hésite pas à traiter de gros rustres ceux qui osent prétendre le contraire.
- Théologie : Tancrède a appris par cœur des tas de prières, chansons et autres belles liturgies pour lui donner du courage. C'est bien la seule chose qui lui reste.



Histoire
Commencez par vous imaginez un village typique de la France du nord au XIIe siècle. Imaginez-vous un vieux château, pas très grand, construit dans de la vieille pierre ; Des tas de villageois, qui travaillent dur tous les jours de la semaine pour pouvoir continuer de bien manger, ne prenant du repos que lors des fêtes de village et des cérémonies religieuses. Pas une vie dangereuse, pas une vie horriblement atroce, simplement, une vie très réglée, simple, sans remous, et sans aucune excitation.

Le châtelain d'une de ces innombrables seigneuries, il s'appelait Simon VI de Castellanne. Il avait une jolie dame, une vingtaine de chevaliers vassaux qui parcouraient ses fiefs, et une tripotée d'enfants qui avaient été bien protégés par notre Seigneur ; Les voilà qu'ils avaient atteint l'âge adulte, en pleine forme et bien développés, et qu'ils pouvaient librement vivre à la cour, s'entraîner, et un jour prétendre à reprendre le flambeau.
Enfin, ça, c'était pour l'aîné, qui s'appelait aussi « Simon » (On est rarement imaginatif avec les noms de ses aînés). Et à la limite, pour le second fils. Mais Tancrède ? Il était né tout beau et tout vigoureux, certes, mais c'est le genre de fils en trop, qui tient dans les pattes, qu'on sait pas trop quoi en faire...
Très tôt, on l'avait dédié à une carrière ecclésiastique. C'est vrai, être moine ou prêtre c'est pas très sexy, mais Tancrède n'était pas homme à se plaindre. Ah, en grandissant, il avait bien eut sa période « pré-ado », mais son père magnait très bien le burin et n'hésitait pas à le ramener à l'ordre dès qu'il faisait quelque chose qui n'allait pas, et ses frères étaient ravis d'aider.

Tancrède a donc vécu son enfance avec un tuteur religieux. Il a étudié des textes, il a travaillé, et il s'est même mis à apprécier cette vie bien studieuse et rangée. Oui, son futur était tout tracé ; Il allait servir dans quelconque évêque, à faire des cérémonies et à gérer son troupeau, sans relâche, jusqu'à sa mort.

Mais comme souvent dans la vie, il y a quelque chose, un grain de sable qui se met sur la route des destins tout tracés. Et comme bien souvent, dans ce cas-là, c'était une femme.
Pas besoin de raconter toute l'histoire, surtout qu'elle est extrêmement prévisible ; Une dame fille de baronne, qui allait épouser frérot, le futur Simon VII... Il en est tombé bien amoureux. Et il a commis l'atroce péché de chair.
Vous vous doutez bien qu'en entendant les rumeurs sur la femme qu'il venait tout juste d'épouser et de consommer, il s'est mis en rogne. Et par « mis en rogne » j'entends « il a pourchassé son frère avec une lance à travers le château ».

Comment faire quand on est à la foi très très croyant, en quête de rémission de ses péchés, et devant se barrer très vite de chez soi ?
Pas de panique : On s'engage dans un ordre monastique.

Oui, petit cours d'Histoire pour ceux qui ne savent pas : Jésus, fils de Dieu, est mort à Jérusalem, transformant la ville en endroit indispensable pour les pèlerins. Sauf qu'entre temps, un certain groupe de musulmans turc un peu bizarres, surnommés « les Seljoukids », ont pris la ville et bloqué les pèlerins. C'était pas très malin, surtout que tout de suite après, une armée de chevaliers chrétiens venus d'Europe sont arrivés et les ont tous massacrés. Seulement, cela ne voulait pas dire qu'on pouvait voyager tranquillement à travers le désert, et de nombreux ordres saints se sont créés pour accompagner, soigner, et protéger les gens miséreux qui voulaient se recueillir devant le tombeau du Christ.
Un peu comme les Restos du Cœur. Mais avec des épées pour taper sur la gueule des musulmans ennemis.

C'est donc ainsi que Tancrède a abandonné sa campagne qu'il a connue toute sa vie, et est devenu frère-chevalier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem (Ou juste hospitaliers. Parce qu'ils construisaient des hôpitaux). C'était vraiment un choc pour le jeune homme. Tout gamin, lui qui avait passé sa vie dans la même campagne et la même forêt, le voilà à embarquer sur un navire, pour prendre une mer agitée, et débarquée dans une contrée vaste, magnifique, mais également hostile...

Au départ, tout allait bien pour Tancrède. Il s'est très vite lié d'amitié avec ses autres frères de l'ordre. Et la vie était plutôt calme. Oui, contrairement à une idée reçue, les chrétiens et les musulmans ne passaient pas 100% de leur temps à s'entre-tuer. Il y avait des périodes de trêve, où l'on échangeait et commerçait. La période cool.
La vie de Tancrède se résumait donc à s'entraîner, à patrouiller les routes, à sourire aux populations et à soigner les gros bobos des pèlerins qui arrivent dans des bateaux insalubres et avec de sales infections. Et puis prier, beaucoup. Et écrire. Et apprendre.

En entrant dans l'ordre de Saint-Jean, Tancrède a fait les vœux d'obéissance, de pauvreté, et de chasteté. Trois promesses faciles à vivre et à tenir lorsqu'on passe son temps soit dans un scriptorium d'une commanderie, soit au milieu du désert, à dos de cheval.
Quelques fois, Tancrède se devait d'aller en ville, dans les grandes cités tenues par des princes croisés... Et quel spectacle horrible. Oui, voyez-vous, beaucoup de chevaliers croisés, après avoir libéré Jérusalem, se sont installés pour diriger. Mais ils ont aussi adopté les coutumes et les mœurs bizarres de ce monde Levantin. Il y avait du bon, comme les superbes textes de science écrits par des arabes et des perses... Et puis du moins bon. Comme ces hommes, supposés avoir pris la croix, qui se retrouvaient à rigoler, à passer tout leur temps vautrés sur des fauteuils, à regarder des femmes à moitié nues danser et à se gaver comme pas possible. Des mœurs relâchées, ces gars-là, on les surnommaient « les poulains ». Qu'est-ce que Tancrède les détestaient !

Et puis un jour la guerre est revenue. Pourquoi ? Pour des raisons de merde, même pas des raisons religieuses. Sire machin a attaqué les caravanes de l'Émir truc, des bêtises de ce genre... D'un coup, la jolie vie du jeune Tancrède s'est retrouvée à agir non plus en tant que gentil hospitalier serviable, mais en tant que chevalier de la foi.
Au départ c'est classe « chevalier de la foi ». On se bat pour défendre le tombeau de Jésus, et d'ailleurs on le hurle à qui veut l'entendre, « Dieu le Veut ».
Mais contrairement à ce que les jolies chansons de geste veulent bien faire croire, on passe pas seulement son temps à tuer d'horribles mamelouks cuirassés d'armures de lames.
Parfois, eh bien... Un mec va demander à ce qu'on pille un village. Et puis on assiste, comme ça, à la mise à mort d'espions suspectés. Des fois, on voit des gens qui se mettent à soudainement violer une pauvre arabe qui passait par là ; Toujours, Tancrède et les autres hospitaliers sortaient l'épée pour les éloigner, ne serais-ce que parce que c'est un péché atroce. Mais qu'est-ce que vous y voulez ? Les soldats sont des rustres, violents et sans vergogne, tous ne sont pas des membres d'ordres saints.

Le pauvre Tancrède s'est retrouvé à encaisser beaucoup. Des blessures physiques, pis morales un peu. Oui, bien sûr, ils sont là par la volonté du Seigneur, mais est-ce que c'est le Seigneur qui demande à ce qu'on attaque des petites caravanes de marchands qui n'affichaient pas la moindre hostilité ?

Il n'eut pas le temps de résoudre ces questions. Un beau jour, on appela Tancrède et d'autres hospitaliers furent appelés pour fouiller une espèce de ruine. Une sorte de vieux Temple de merde au milieu de nulle part. En arrivant c'était très bizarre, parce que le machin ne ressemblait pas du tout à un « temple », contrairement à ce que les cul-terreux de paysans arabes locaux ont dit. Non, ça ressemblait plus à un trou dans le sol. Personne n'a jamais creusé ce genre de choses ; Ni les juifs, ni les babyloniens, ni les musulmans, ni qui que ce soit. Tout le monde a voulu descendre dans le trou et fouiller. Au final ils ont commencé à tout brûler et à vouloir partir, c'était la procédure la plus simple face à des choses qu'on comprend pas, surtout que le sale paysan cul-terreux qui les a amenés là arrêtait pas de geindre que c'était un endroit « maudit ».
Mais Tancrède il était trop curieux ce gros con. Le voilà qu'il s'est approché d'une sorte de gros... Truc ? Rocher ? Au milieu du Temple.
Et il l'a touchée, juste pour voir.



HRP

Code Règlement: 1285


Comment avez-vous connu le forum?: Partenariat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karma Dohr
Populace
Populace
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 30


MessageSujet: Re: Tancrède de Castellanne    Lun 26 Sep - 22:49

Bonjour Tancrède et bienvenue !

Très belle fiche, agréable à lire et parcourir. ^^
Je ne trouve... rien à y redire pour ma part. Les textes sont clairs, cohérents, la touche de l'auteur est bien sentie, et je n'ai pas noté de fautes. ^^

En ce qui concerne les compétences, de mon côté je n'ai rien à y redire, mais je laisse le soin à Neclain de décortiquer ça à la loupe, mais je pense qu'il n'y aura pas de soucis majeur. ^^

Première validation pour ma part. Razz

PS : Ca va être très "drôle" ce petit croisé avec ses voeux de chasteté par ici, j'espère que tu es bien préparé et accroché au fait du monde dans lequel ce cher ami va tomber ! Razz

_________________
Miaou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Re: Tancrède de Castellanne    Lun 26 Sep - 23:07

Bienvenue sur les Landes !

C'est tout bon pour moi aussi, je partage l'avis de Karma. Une très belle fiche, fluide et correctement réalisée.

Il me tarde de voir ton personnage parcourir l'île et ses milles pécher!

Il te faudra débuter ton jeu au cercle de pierre, et voici un lancé de Dé pour déterminer ta tenue d'arrivée en ce monde Wink

Bon jeu parmi nous chevalier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Re: Tancrède de Castellanne    Lun 26 Sep - 23:07

Le membre 'Aslinn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Re: Tancrède de Castellanne    Lun 26 Sep - 23:09

1- En tenue d'Adam/d'Eve.

C'est donc nu comme un ver que nous allons t'accueillir sur les Landes =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tancrède de Castellanne    

Revenir en haut Aller en bas
 
Tancrède de Castellanne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Landes D'Aslinn  :: Les Coulisses d'Aslinn :: Fiches Validées-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: