AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marcus Dredd : Le juge est un flic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Marcus Dredd : Le juge est un flic   Lun 18 Juil - 15:00





Fiche de présentation








Nom : Dredd
Prénom : Marcus

Sexe : Franchement ? Masculin gros malin !

Âge : entre 40 et 60 ans curieux !
Taille : 2m10 à mon arrivée, 2m30 depuis mon erreur de jeunesse

Monde d'Origine: Terre, Megacity one, année 2258
Race : Humain a mon arrivée, mutant Orc de nos jours

Orientation sexuelle : M'en fous ! Pas l'temps pour ses conneries ! Si j'ai une crampe au pire, j'suis pas manchot

Description physique : Grand, baraké, peau verte, deux grandes canines proéminentes, un œil rouge (le gauche) et l'autre doré, forte musculature, divers éléments d'armure, des bottes ferrées, une épée à deux mains dans le dos, une épée bâtarde au côté, une hache d'arme, croisée sur le fourreau de sa grande épée. Nombreuses cicatrices, sourit peu !

Traits de caractère, personnalité : Autoritaire, colérique, strict, sévère, juste, assez borné, estime être un flic d'exception voire Le flic de l'île, méprise ceux qui ont un rang inférieur ou égal à habitant.

CV: domaines de compétences et de connaissances: Techniques d'interrogatoire, combat armé rapproché, soulever de la fonte (je fais mes 300kg en développé -couché !), Pistage, Traque de criminels

Histoire :Imaginez les donzelles ! Une ville gigantesque, aussi vaste et même plus que cette île, et ben moi j'étais en poste là-bas. Je suis un juge à Mégacity one, enfin j'étais juge, le meilleur après mon grand-père. Ah j'en ai botté des culs de contrevenants ! Défouraillés du criminel ! Explosé du rebelle à l'ordre établi ! Mais le pire des cas que j'ai traité fut le dernier avant de débarquer ici;

Tout à commencé un samedi, vous connaissez ce mot les jouvencelles ? On s'en fout c'est pas important, ce qui l'est par contre c'est ce qui m'amena dans cette ruelle cradingue du bloc 405 : un cadavre, de mec ! Sans bras, sans jambes, sans couilles et sans pénis. Mais pas sans tête et pour cause, on avait enfoncé son sguègue dans sa bouche, ses testicules enfoncées dans chacun de ses orbites et le reste ... ben comment dire sans paraitre moqueur ? Je due recadrer un jeune juge mort de rire, pourquoi ? Malgré la tannée que je lui ai mis, il était incapable de me répondre, juste de montrer un endroit du corps.

De son fondement il sortait une main, la sienne. Le meurtrier avait enfoncé les deux jambes et les deux bras du type par l'anus à l'intérieur de son corps. Même pour moi, ce type de traitement c'était abusé ! Mais on avait pas un indice, et les meurtres ce sont multipliés. Le juge suprême était furax, puis j'ai reçut une info cruciale et j'ai suivis une piste. Seul bien entendu : le petit-fils du célèbre juge Dredd, ne pouvais pas se faire aider pa des juges débutants ou même d'autres plus confirmés.

La piste me conduisit dans un quartier bien pourrit, devant un bordel miteux. Aux photos des victimes, vous savez pas ce que c'est hein ? Une photo ! Bande de mollusques ! Disons que c'est une jolie image, moins que celle de vos mères quand je les ai trombinées. Le tenancier joue les vierges effarouchées mais après une bonne claque il cause, le loufiat, il cause que s'en est pas croyable ! J'ai même appris qu'a dix ans il niquait les petites gamines de son bloc contre des bonbons et les offraient à ses potes contres des clopes. Il s'est pris une bastos dans la tête ce pervers !

Bref, je ressort et cherche l'hôtel fréquenté par ces pauvres mutilés, je trouves mon bonheur, enfin façon de parler, c'est vraiment l'hôtel des couilles pleines en entrant vides en sortant. Déco chargée, musique forte, lumières flashy, le vrai royaume du bon goût. J'interroges le concierge de l'accueil et devant mes arguments il me donne un numéro de chambre. Je prends l'ascenseur, le couloir feutré, et toque à la porte d'un pied plein d'entrain.

Dans la piaule, sur le lit, une rousse incendiaire, totalement nue, au point que je remarquais au fin duvet que c'était une vraie rousse. Tout d'abord, mon entrée l'a surprise, puis elle s'est détendue et à commencée à m'aguicher. En temps normal, je lui aurait filé une beigne mais là, j'ai soudain perdu le fil de mes pensées, et je ne sais comment je me suis retrouvé à poil chevauché par c'te drôle de meuf. Des heures ça à duré ! J'ai pris mon pied comme jamais ! Et pendant l'acte elle m'a raconté des trucs, genre que c'est elle qui tuait les gars, qu'elle était une mutante, qui avait besoin de prendre la force vitale de ses amants.

Pourquoi les mutilations ? Pour punir ces maris infidèles et brouiller les pistes. J'allais lui briser le cou mais je me suis évanoui et j'ai atterri ici il y a 20 ans maintenant ! J'ai rencontré la sorcière dès mon arrivée, parait que mon organe est impressionnant, je peux pas dire je manque de comparaison. Elle voulait que je la baise, hélas pour elle et pour moi, mon expérience m'avait rendu un peu à cran. aussi j'ai dit non et ai menacé de lui flanquer une gifle. Elle a disparue rouge de colère et d'humiliation et moi j'ai ressentit la pire douleur de ma vie. A tel point que je me suis encore évanoui. A mon réveil j'étais plus grand, plus fort et vert, mais vraiment, en plus d'être énervé. La sorcière s'était vengée, c'est de bonne guerre, je suis trop impulsif.

Maintenant j'ai de bonnes mâchoires et mon œil rouge me permets de voir dans le noir, de repérer les fantômes et suivre les traces de magie. Non j'déconnes ! C'est pour faire joli et intriguer les crétins comme vous ! Ou pas ! Le maire de Ceastra, m'a trouvé sympa et m'a nommé chef de sa nouvelle milice. Et c'est pourquoi, tas de fillettes ! Vous êtes là aujourd'hui, votre formation prends fin ce soir avec votre première affectation et votre première patrouille.

HRP

Code Règlement:1285

Comment avez-vous connu le forum?:On m'a fait passer par un cercle de pierre

Que pensez-vous du forum?: Il est encore en construction mais ça promet.

Un petit mot sur vous: (Non obligatoire)

L.S.
Revenir en haut Aller en bas
 
Marcus Dredd : Le juge est un flic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un juge américain accuse six Haïtiens
» Reflexions d'un juge sur le systeme judiciaire haitien
» Flic, flac, floc (PV Alehandra)
» M. Georges Moise: Un juge qui juge le système judiciaire.
» Charte du Juge d'application des peines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Landes D'Aslinn  :: Les Landes oubliées (Archives) :: Archive HRPG-
Sauter vers: