AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aslinn: Fiche partenariat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Aslinn: Fiche partenariat   Sam 23 Juil - 16:54

FICHE PARTENARIAT






Vous voici arrivé dans les Landes d'Aslinn. Ses vastes et vertes plaines à perte de vue. Sa forêt ancienne et mystérieuse. Ses côtes escarpées et ses plages de galets. Son ambiance, si particulière, doux mélange de magie, de spirituel et d'érotisme. Mais savez-vous comment tout cela a vu le jour? Ce n'est en tout cas pas un secret sur l'île.

Les landes sont le fruit du plaisir charnel entre la Sorcière Aslinn et le Dieu Dadga. Pionnière de l'île, Aslinn réalise que ce cadeau divin est sensible à sa volonté. Cet univers malléable, elle va le façonner à son image. Les différentes facettes de sa personnalité prennent alors vie au travers de trois villages. Ceartas, l'ordre, Angus, la créativité, et Balor, le chaos. Maîtresse incontestée de l'île, Alinn créé le cercle de pierre afin d'attirer sur ses terres des voyageurs du plaisir. Ici, les habitants ne s'encombrent pas de tabous et la Sorcière n'arrange pas les choses. Imprévisible, insatiable, espiègle et lunatique, sous ses airs de sainte, Aslinn fait régner sur l'île une ambiance décadente et déjantée!

Serez-vous le prochain à jouir du plaisir de débarquer sur cette île? Aslinn sera prête à vous accordez cet honneur si elle vous juge prêt à subir ses malices et à satisfaire ses caprices.


CONTEXTE


Il y a de cela bien longtemps, dans ce qui correspond aujourd'hui au nord de la France, vivait un peuple de celtes plutôt paisible et chaleureux. Les Teipeanans. Ils vivaient de chasse, de cueillette, et d'un brin d'agriculture. Ils avaient de nombreux voisins, certes, mais se montraient rarement belliqueux. Et pour cause, ils étaient assez peu doués pour les affaires de la guerre et ce qui a trait à la puissance d'un royaume. Mais cela suffisait néanmoins à assurer leur quotidien plutôt pacifique.

Hélas, il faut croire que l'ambition humaine vient toujours mettre un peu de sable dans les mécaniques les plus huilées. Ces Teipeanans auraient bien appréciés, eux aussi, agrandir leur territoire, conquérir de nouvelles terres, et gouverner de nombreuses âmes. C'est pourquoi, en dépit de leur compétence martiale évidente, ils déclarèrent la guerre à un peuple voisin. Mais, il faut bien avouer que les batailles ne réussissaient pas vraiment à ce peuple de paysans. C'est pourquoi ils eurent l'idée de faire appel à une sorcière, qui vivait à l'écart des populations humaines. Aslinn.

Aslinn était, comme nous le disions, une sorcière plutôt douée à son époque, mais en marge de la société. De son statut de pratiquante des arts obscurs, les peuples alentours la tinrent assez rapidement à l'écart, voyant d'un œil méfiant ses diverses incantations et autres fêtes étranges. Pourtant, quand il s'agissait de requérir son aide, ceux qui la fuyaient la trouvaient soudainement très sympathique.

Elle accepta. Non pas qu'elle portait en grande estime ce peuple paisible, mais plutôt que la récompense proposée allécha les instincts les plus primaires de la magicienne. Après une rapide évaluation de leur potentiel, elle conclut que devant l'ampleur de la tâche, seule une intervention divine pouvait changer l'avenir des Teipeanan. Elle se mit à élaborer un complexe rituel d'invocation divine afin de convoquer Lug, le dieu des dieux, l'être le plus puissant de la création afin d'influer le destin de ses clients. Mais, et comme souvent à cette époque, la magie était chose capricieuse et au lieu de Lug, le resplendissant dieu, ce fut le Dagda, le dieu-druide, qui apparut. Certes, ce n'était pas si mal dans le fond. Si le Dagda n'était pas resplendissant, mais plutôt rustre, vêtu d'une courte tunique laissant apparaître son imposante virilité, et assez rustique dans son attitude, il n'en était pas moins une divinité très puissante. Elle l'invita alors dans sa hutte afin de négocier l'avenir des Teipeanan.

Mais les Teipeanan ne marquèrent pas l'Histoire, puisque ce soir-là, leur destin fut scellé par une coupe d'hydromel. Une coupe de trop. En effet, le Dagda aimant et boire, et les plaisirs de la chair, le dieu et la sorcière en vinrent, à force de négociations, de coupes d'alcool et de conversations animées, à se vautrer dans la luxure ensemble. Extraordinaire expérience pour la petite sorcière mortelle qui fut littéralement transcendée par le dieu-casanova. C'est bien simple, de cette union elle reçut un très grand pouvoir. Mais ce n'était pas tout.

En effet, cette dernière s'éveilla sur une île. Tout d'abord un peu déçue de ne pas trouver son amant divin à son réveil, elle comprit assez vite que cette île était le fruit de leurs ébats. Ou plutôt sa progéniture magnifiée par l'essence divine. Elle décida donc, devant ce cadeau, de pardonner à ce qui devenait son "coup d'un soir", le Dagda. Et également, de ne pas honorer la promesse de prospérité faite au Teipeanan. De toute façon, elle ne savait pas comment retourner vers eux, et n'en avait pas réellement envie non plus.

Elle s'installa donc un temps dans une petite habitation qui ressemblait beaucoup à celle qu'elle avait connu plus jeune comme étant le domicile familial. Mais l'ennui la rattrapa et elle usa de ses nouveaux pouvoirs afin d'attirer à elle, sur son île, des voyageurs orgasmiques pour vivre avec eux de nouvelles aventures pleines de passions. Hélas pour la belle, elle se rendit bien vite compte que le Dadga ne lui avait pas seulement offert un orgasme merveilleux, mais il l'avait également profondément changée, modifiant à jamais son vécu de la sexualité. Elle avait atteint un niveau et un plan sexuel que de simples créatures mortelles ne pourraient jamais comprendre. C'est pourquoi elle choisit de s'établir dans un somptueux palais, à la recherche d'un moyen de connaître à nouveau cette divine expérience. Elle créa alors des joyaux, destinés à être portés par tout les habitants de l'île dans le but de récolter l'énergie sexuelle résultante de leurs ébats. En effet, seule une grande quantité d'énergie sexuelle, telle celle déployée par de nombreux couples, pourraient réellement la toucher. Et elle inciterait ces créatures à vivre pleinement leur sexualité, et continuerait d'attirer à elle de belles âmes.

Les habitants se firent de plus en plus nombreux, peuplant l'île, et la petite chaumière de la sorcière ne tarda pas à se transformer en auberge plus spacieuse, à même d'accueillir les nouveaux venus. Ce petit monde s'organisa suivant une logique propre à Aslinn et à sa psyché. D'un côté, le village de Ceartas, dans lequel l'ordre et les règles étaient maîtres. De l'autre côté, le village de Balor, où chacun pouvait vivre pleinement ses passions et ses pulsions. Entre les deux apparut le petit village d'Angus, où les doux rêveurs et autres marginaux s'installèrent, à l'écart du tumulte des autres villages. Et Aslinn, alanguit dans son somptueux palais, maîtresse incontestée de l'île, veille à maintenir l'équilibre de ce petit monde.

L.S.





Code:
<div class="speimg" style="width: calc(90% - 15px);margin: 0 auto;background: rgba(62,0,0,0.81);background-repeat: repeat;border-radius: 6px 6px 6px 6px;box-shadow: 1px 1px 4px #f0b643, 0px 0px 10px 0px #000000;padding: 15px;position: relative;color: #c3c2c2;margin-top: 47px;margin-bottom:25px;"><strong><div style="line-height: normal;text-align: center;margin: 0 auto;background: rgba(171, 5, 5, 0.44);position: absolute;display: block;width: auto;padding: 25px 45px;font-size: 19px;text-transform: uppercase;border-radius: 2px;width: 410px;left: 50%;margin-left: -251px;top: -38px;box-shadow: 0px 0px 11px 0px rgba(0, 0, 0, 0.73);color: #c3c2c2;">FICHE PARTENARIAT </div></strong><br><br>
[center][img]http://img15.hostingpics.net/pics/542685Bannire.png[/img][/center]
[center]


[justify]Vous voici arrivé dans les Landes d'Aslinn. Ses vastes et vertes plaines à perte de vue. Sa forêt ancienne et mystérieuse. Ses côtes escarpées et ses plages de galets. Son ambiance, si particulière, doux mélange de magie, de spirituel et d'érotisme. Mais savez-vous comment tout cela a vu le jour? Ce n'est en tout cas pas un secret sur l'île.

Les landes sont le fruit du plaisir charnel entre la Sorcière Aslinn et le Dieu Dadga. Pionnière de l'île, Aslinn réalise que ce cadeau divin est sensible à sa volonté. Cet univers malléable, elle va le façonner à son image. Les différentes facettes de sa personnalité prennent alors vie au travers de trois villages. Ceartas, l'ordre, Angus, la créativité, et Balor, le chaos. Maîtresse incontestée de l'île, Alinn créé le cercle de pierre afin d'attirer sur ses terres des voyageurs du plaisir. Ici, les habitants ne s'encombrent pas de tabous et la Sorcière n'arrange pas les choses. Imprévisible, insatiable, espiègle et lunatique, sous ses airs de sainte, Aslinn fait régner sur l'île une ambiance décadente et déjantée!

Serez-vous le prochain à jouir du plaisir de débarquer sur cette île? Aslinn sera prête à vous accordez cet honneur si elle vous juge prêt à subir ses malices et à satisfaire ses caprices.


[center][b][size=18]CONTEXTE[/size][/b][/center]


Il y a de cela bien longtemps, dans ce qui correspond aujourd'hui au nord de la France, vivait un peuple de celtes plutôt paisible et chaleureux. Les Teipeanans. Ils vivaient de chasse, de cueillette, et d'un brin d'agriculture. Ils avaient de nombreux voisins, certes, mais se montraient rarement belliqueux. Et pour cause, ils étaient assez peu doués pour les affaires de la guerre et ce qui a trait à la puissance d'un royaume. Mais cela suffisait néanmoins à assurer leur quotidien plutôt pacifique.

Hélas, il faut croire que l'ambition humaine vient toujours mettre un peu de sable dans les mécaniques les plus huilées. Ces Teipeanans auraient bien appréciés, eux aussi, agrandir leur territoire, conquérir de nouvelles terres, et gouverner de nombreuses âmes. C'est pourquoi, en dépit de leur compétence martiale évidente, ils déclarèrent la guerre à un peuple voisin. Mais, il faut bien avouer que les batailles ne réussissaient pas vraiment à ce peuple de paysans. C'est pourquoi ils eurent l'idée de faire appel à une sorcière, qui vivait à l'écart des populations humaines. Aslinn.

Aslinn était, comme nous le disions, une sorcière plutôt douée à son époque, mais en marge de la société. De son statut de pratiquante des arts obscurs, les peuples alentours la tinrent assez rapidement à l'écart, voyant d'un œil méfiant ses diverses incantations et autres fêtes étranges. Pourtant, quand il s'agissait de requérir son aide, ceux qui la fuyaient la trouvaient soudainement très sympathique.

Elle accepta. Non pas qu'elle portait en grande estime ce peuple paisible, mais plutôt que la récompense proposée allécha les instincts les plus primaires de la magicienne. Après une rapide évaluation de leur potentiel, elle conclut que devant l'ampleur de la tâche, seule une intervention divine pouvait changer l'avenir des Teipeanan. Elle se mit à élaborer un complexe rituel d'invocation divine afin de convoquer Lug, le dieu des dieux, l'être le plus puissant de la création afin d'influer le destin de ses clients. Mais, et comme souvent à cette époque, la magie était chose capricieuse et au lieu de Lug, le resplendissant dieu, ce fut le Dagda, le dieu-druide, qui apparut. Certes, ce n'était pas si mal dans le fond. Si le Dagda n'était pas resplendissant, mais plutôt rustre, vêtu d'une courte tunique laissant apparaître son imposante virilité, et assez rustique dans son attitude, il n'en était pas moins une divinité très puissante. Elle l'invita alors dans sa hutte afin de négocier l'avenir des Teipeanan.

Mais les Teipeanan ne marquèrent pas l'Histoire, puisque ce soir-là, leur destin fut scellé par une coupe d'hydromel. Une coupe de trop. En effet, le Dagda aimant et boire, et les plaisirs de la chair, le dieu et la sorcière en vinrent, à force de négociations, de coupes d'alcool et de conversations animées, à se vautrer dans la luxure ensemble. Extraordinaire expérience pour la petite sorcière mortelle qui fut littéralement transcendée par le dieu-casanova. C'est bien simple, de cette union elle reçut un très grand pouvoir. Mais ce n'était pas tout.

En effet, cette dernière s'éveilla sur une île. Tout d'abord un peu déçue de ne pas trouver son amant divin à son réveil, elle comprit assez vite que cette île était le fruit de leurs ébats. Ou plutôt sa progéniture magnifiée par l'essence divine. Elle décida donc, devant ce cadeau, de pardonner à ce qui devenait son "coup d'un soir", le Dagda. Et également, de ne pas honorer la promesse de prospérité faite au Teipeanan. De toute façon, elle ne savait pas comment retourner vers eux, et n'en avait pas réellement envie non plus.

Elle s'installa donc un temps dans une petite habitation qui ressemblait beaucoup à celle qu'elle avait connu plus jeune comme étant le domicile familial. Mais l'ennui la rattrapa et elle usa de ses nouveaux pouvoirs afin d'attirer à elle, sur son île, des voyageurs orgasmiques pour vivre avec eux de nouvelles aventures pleines de passions. Hélas pour la belle, elle se rendit bien vite compte que le Dadga ne lui avait pas seulement offert un orgasme merveilleux, mais il l'avait également profondément changée, modifiant à jamais son vécu de la sexualité. Elle avait atteint un niveau et un plan sexuel que de simples créatures mortelles ne pourraient jamais comprendre. C'est pourquoi elle choisit de s'établir dans un somptueux palais, à la recherche d'un moyen de connaître à nouveau cette divine expérience. Elle créa alors des joyaux, destinés à être portés par tout les habitants de l'île dans le but de récolter l'énergie sexuelle résultante de leurs ébats. En effet, seule une grande quantité d'énergie sexuelle, telle celle déployée par de nombreux couples, pourraient réellement la toucher. Et elle inciterait ces créatures à vivre pleinement leur sexualité, et continuerait d'attirer à elle de belles âmes.

Les habitants se firent de plus en plus nombreux, peuplant l'île, et la petite chaumière de la sorcière ne tarda pas à se transformer en auberge plus spacieuse, à même d'accueillir les nouveaux venus. Ce petit monde s'organisa suivant une logique propre à Aslinn et à sa psyché. D'un côté, le village de Ceartas, dans lequel l'ordre et les règles étaient maîtres. De l'autre côté, le village de Balor, où chacun pouvait vivre pleinement ses passions et ses pulsions. Entre les deux apparut le petit village d'Angus, où les doux rêveurs et autres marginaux s'installèrent, à l'écart du tumulte des autres villages. Et Aslinn, alanguit dans son somptueux palais, maîtresse incontestée de l'île, veille à maintenir l'équilibre de ce petit monde.


[/justify]


[right]L.S.[/right]
[/center]

</br></br></div>


Dernière édition par Aslinn le Mar 9 Aoû - 15:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: Re: Aslinn: Fiche partenariat   Sam 23 Juil - 17:02


Bouton en 100*60

Code:
[img]http://i35.servimg.com/u/f35/19/31/57/11/bouton11.png[/img]

Bouton en 100*35

Code:
[img]http://i35.servimg.com/u/f35/19/31/57/11/bouton10.png[/img]

Bouton en 50*50

Code:
[img]http://i35.servimg.com/u/f35/19/31/57/11/bouton10.jpg[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aslinn: Fiche partenariat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partenariat [Percy Jackson RPG]
» Fiche partenariat
» Epicode
» Notre fiche de partenariat
» [CODE] Fiche de demande de partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Landes D'Aslinn  :: Les Liaisons d'Aslinn :: Partenaire particulier-
Sauter vers: