AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Vie sur L'île

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aslinn
Puissant
Puissant
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 15/07/2016


MessageSujet: La Vie sur L'île   Sam 16 Juil - 18:58

LA VIE SUR L’ÎLE






Préambule


Dans les Landes d'Aslinn la vie est agréablement étrange. Depuis que cette île est née de son plaisir intense, la Sorcière veille à ce que ses terres soient baignées dans une franche sensualité et un plaisir de vivre certain. Les habitants qui peuplent l'île viennent des quatre coins de l'univers (et oui, l'univers à des coins, c'est la Sorcière qui l'a dit. Et mieux vaux ne pas la contredire). Arrivés par le cercle de pierre, et sans possibilités de retour dans leur contrée d'origine, ces voyageurs oniriques ont apprit à s'adapter aux caprices d'Aslinn. Toutefois, malgré des conditions climatiques parfois rudes et imprévisibles, la sorcière veille à ce que les récoltes soient toujours bonnes grâce à sa magie. Et ce, quelque soit la saison, afin que la population ne manque de rien. C'est en quelque sorte un âge d'or sans fin.


Les cycles


L'univers des landes est marqué par la répétition des rythmes saisonniers. Ici aussi, le printemps succède à l'hiver, qui lui-même succède à l'automne, ce dernier succédant à l'été. Pour plus de simplicité dans le jeu roleplay et une maîtrise du contexte par les nouveaux membres, il n'est pas demandé de dater vos Rp, ni de connaitre par cœur les pendants celte des mois de l'année. Toutefois, nous fournissons la liste à ceux que cela intéresserait:

Riuros/ Janvier.
Anagantios/ Février> fête d'Imbolc, qui se déroule à Angus.
ogronios (mars)
Cutios/ Avril.
Giamonios/ Mai> fête de bailtaine, qui se déroule au cercle en journée et se termine au palais d'Aslinn.
Simivisonnios/ Juin.
Equos/ Juillet.
Elembivios/ Août>fête de Lugnasad, qui se déroule à Ceartas.
Endrinios/Septembre.
Cantlos/Octobre.
Samonios/ Novembre> fête de Samain, qui se déroule à Balor.
Dumannios/ Décembre.


Les Fêtes qui animent l'île


* Samain: fête la transition allant de la saison claire vers la saison sombre. C'est à dire l'arrivée prochaine de l'hiver. Cette fête annonçant les vagues de froid, ainsi que l'allongement des nuits, est une fête à connotations obscures et sombre. Le village de BALOR en devient donc le lieu emblématique et organise lui-même les festivités accueillant en son sein tous les habitants de l'île désireux d'y participer. C'est une fête qui vous un culte au chaos, à la mort et à la destruction. La plupart des participants profitent des festivités pour libérer leurs frustrations et leurs pulsions.  

*Lugnasad: fête de la souveraineté d'Aslinn sur l'île. Il s’agit d'un fête symbolisant l'importance de l'ordre et de la régence de la sorcière dans sa fonction de justice et d’équité. Ces festivités se déroulent à Ceartas, qui en assure l'organisation. La fête se définit comme une immense foire de commerce avant tout, mais pas seulement. Les habitants y trouvent aussi l'occasion de régler leurs contentieux, de célébrer des mariages et d'y faire des jeux de courses, similaires aux Olympiades grecques.

*Imbolc: fête l'esprit pur. Les festivités offrent aux habitants de purifier leurs âmes. il s’agit donc d’une purification qui prend place à la fin de l’hiver et qui se déroule aux sources chaudes. C'est pas le bain chaud au sein des eaux pures de la montagnes que les festivités proposent de purifier les habitants. La fête est organisé et encadrer par le village d'Angus. Ce village de la créativité, de l'esprit et de la magie, propose deux jours de jeûne et d'abstinence, de méditation, de médiations corporelles, de débats philosophiques, d'art et de poésie, sur les rives des sources chaudes.

*Bealtaine: fête l'arrivée du printemps. Ce sont des grandes festivités ce déroulant sur un jour et une nuit et fêtant la création de l'île. C'est l'occasion de faire des offrandes d'énergie sexuelle au cercle de pierre. En effet, le début des festivités se déroule de jour au cercle de pierre via de multiples orgies. Puis, à la tombée de la nuit, le tout se poursuit dans le magnifique palais d'Aslinn sur les rives du Loch Cumhacht. C'est une fête de printemps, qui se réjouit du début des récoltes et de l'accouplement créateur entre le Dagda et Aslinn.


La mort


L'île se situe au carrefour de multiples dimensions, elle n'entre donc pas dans notre espace-temps habituel. Pour autant, les habitants de l'île ne sont pas immortels. Ils vivent, vieillissent et meurent, respectant le cycle naturel de la vie. Une légende raconte que les morts finiraient par rejoindre leur univers d'origine, et qu'ils en auraient été éloigné l'espace d'un jour et d'une nuit. Seulement, comme partout dans bon nombre d'univers, personne n'est revenu pour en témoigner. Pour contrebalancer ces morts, il n'y a étrangement pas de naissances sur l'île, les habitant semblant tous être stériles. Pour éviter que le lieu ne se dépeuplent avec le temps, Aslinn appelle à elle de nouvelles âmes et maintient ainsi une densité démographique stable.


Les pierres d'âme
 

A leur arrivée, au beau milieu du cercle de pierre, chaque personne se réveille dotée d'un collier auquel est suspendu un pendentif. D'abord faite de quartz rose, la pierre du pendentif change de nature en fonction du choix d'habitat du nouvel arrivant (émeraude, saphir ou rubis). La pierre n'excède pas les 5 cm de diamètres et ne peut en aucun cas être abandonnée par son porteur. En effet, même si vous la jetiez dans la mer, vous la retrouveriez autour de votre cou à votre réveil le lendemain. Ces pierres n'ont pas un but ornemental. Elles ont été créés par la Sorcière afin de récolter l'énergie sexuelle de ses habitants. En effet, l'île a vu le jour grâce à l'énergie sexuelle (et à beaucoup d'hydromel). Ajoutons à cela que, depuis ses ébats avec le Dagda, Aslinn est continuellement frustrée par ses nouveaux partenaires sexuels. Afin de décupler son plaisir, elle partage donc celui de ses sujets au travers de leur collier. De ce fait, la Sorcière gourmande trouve toujours un prétexte pour faire rapprocher les villageois. Autre pouvoir de ces pierres, elles permettent aux habitants de dépasser les barrières de la langue. Quelque soit leur monde d'origine, grâce à leur pierre, les habitants peuvent communiquer entre eux comme s'ils partageaient tous la même langue. Cela est aussi valable pour la lecture.

Aslinn vit dans un beau palais situé sur les rives du Loch Cumhacht. La Sorcière, n'aimant pas vivre recluse, organise régulièrement de somptueux banquets et de splendides réceptions. Elle y invite presque tout le gratin de l'île et plus encore. Dès qu'elle entend parler d'une femme ou d'un homme doué en amour, elle fait tout pour le voir dans ces quartiers privés. Toutefois, autant vous prévenir, Aslinn étant d'une nature imprévisible, il peut être tout aussi sage de la fuir que de la côtoyer.



Les trois villages


BALOR


Situé à l'Ouest de l'île, relativement proche des mines et du massif montagneux, le village de Balor est le lieu de rassemblement de ceux qui préfèrent se laisser guider par leur pulsions. Loin de vouloir s'encombrer de règles astreignantes et autres lois, les habitants de Balor préfèrent suivre leurs émotions et se saisir de ce dont ils ont envie. Que ce soit un bon poulet cuit, un bijou étincelant ou une petite poulette dure à cuire. Ils ne réfléchissent en général pas longtemps aux conséquences de leurs actes ou à ce genre de foutaises de faibles. Ils prennent et c'est tout. Et si c'est le merdier après, ils gèrent. Si vous choisissez le village de Balor, préparez-vous à une vie faite de plaisirs immédiats et de pulsions sauvages. Cela dit, il va également falloir vous armez de courage et peut-être bien vous armez tout court, car seule la loi du plus fort a cours là-bas. Mais si la puissance, c'est votre petit péché mignon, alors vous ne devriez pas tarder à gravir les échelons de la société de Balor. Si on peut vraiment parler de société.

Au niveau de l'organisation politique, comme dis en amont, il n'y en a pas réellement. Le village tourne grâce au commerce et au trafic avant tout. De fait, des groupes s'organisent et se désorganisent en fonction des luttes de territoires et de trafics entre les plus puissants du village. Généralement, les luttes de pouvoirs se font autour du marché de la drogue, du sexe, des jeux et de la contrebande. Vous trouverez donc la plupart du temps les puissants du village à la tête de ces quatre trafics. Il existe tout de même une certaine hiérarchie pour chaque gangs, allant des petites mains et des exploités, aux mercenaires et tueurs à gage, en passant par les gardes du corps et les bras droit, puis finissant par le cerveau de la bande. Le système sociétal est instable et mouvant.


ANGUS


Disposé au sud du cercle de pierre, à l'orée des bois, le village d'Angus attire à lui tous les marginaux que les sociétés peuvent connaître. Amoureux des arts, sous quelques formes que ce soit, avides de connaissances ou simples beaux rêveurs, les habitants d'Angus apparaissent comme de simple personnes qui aiment à jouir des plaisirs plus ou moins simples, et pourtant raffinés, de la vie. Ce sont des passionnés et ils nourrissent souvent l'ambition d'atteindre le point culminant dans leur discipline fétiche. Et cela influe quelque peu sur leur sexualité. En effet, les habitants d'Angus sont généralement connus pour être moins attirés par les plaisirs de la chair que les autres habitants de l'île. Et pourtant, la sorcière trouve son compte dans leur passion, ressemblant en quelques points à l'énergie sexuelle déployée ailleurs. De fait, c'est plutôt leur fougue artistique qui transite par les colliers pour alimenter la sorcière. Angus est prêt à vous accueillir si votre âme a plus soif d'arts et de connaissances que de sexualité. Vous verrez, vous serez très bien là-bas.

En ce qui concerne leur organisation sociétale, Angus fait preuve d'une grande sagesse, de réflexion et de partage. Les décision du village passe par les débats au centre de la place publique. Nul élus, nul maire, dans ce village où tous les habitants participent au décision politique via les assemblées de la place publique. Débats, votes à main levée, chaque fin de journée, une fois le marché ou les représentation finies, l'estrade du centre de la place sert de lieu de débat. Les personnes les plus puissantes du villages sont les personnes érudites, notamment les philosophes les plus connus d'Angus. C'est eux qui encadrent les débats et les nourrissent de leur larges connaissances et de leur savoir.


CEARTAS


Prenant position à l'Est de l'île, à environ un demi-journée à cheval de la longue plage, le village de Ceartas fait la part belle à l'ordre et à une organisation carrée. Conscients qu'une bonne société est une société ordonnée, les habitants de Ceartas ont très vite succombé aux sirènes des lois et des règles afin de régir leur vie sur l'île. Ici, pas question de faire une chose défendue par la loi ou les règles communes, sinon la milice viendra vous attraper pour vous faire comparaître devant la justice. Et celle-ci est assurée par le Juge qui décidera de votre sort aux yeux du village tout entier. Mais n'allez pas croire que la sexualité n'a pas sa place ici. Les couples ont la possibilité de se lier devant la loi du village et se jurer fidélité. Ils peuvent ensuite vivre leur amour pleinement et de façon très passionnée. A tel point que, malgré leurs nombreuses contraintes par rapport à leurs antagonistes, les gens de Ceartas satisfont totalement la sorcière, qu'ils soient libertins ou non. Mais tant de règles cachent parfois certaines frustrations.

Un maire, élu par les habitants tout les cinq ans, dirige le village de Ceartas. C'est un système politique démocratique, le maire s'accompagne d'une poignée d'élus députés, cinq en tout, qui l'aident à créer des lois et à maintenir l'ordre dans le village. Pour faire appliquer les lois, car aucun village n'est à l'abris de personnes malhonnêtes, un tribunal et une milice sont en action au sein du village. Les puissants du village sont donc le maire, les élus, le juge et le chef de la milice. Le juge est le chef de la milice sont nommés par le maire lui-même, et sont donc susceptibles d'être remplacé tout les cinq ans si le maire n'est pas réélu. A ceartas, le cumul des mandats n'est pas interdit, le maire et les élus peuvent donc être élus autant de fois que leur longévité le leur permet.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Vie sur L'île
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Landes D'Aslinn  :: Les Dessous Affriolants d'Aslinn :: Contexte: Les préliminaires.-
Sauter vers: